Accueil Le Blog La liberté des couples en Inde entre évolutions et traditions religieuses.
La liberté des couples en Inde entre évolutions et traditions religieuses. Envoyer
Mercredi, 31 Mars 2010 12:03

La liberté des couples en Inde entre évolutions et traditions religieuses.

Ce mois ci en Inde, on a pu assister à une évolution de la représentation du couple dans son rapport au mariage et au sexe. Ou tout du moins, la liberté de choisir qui l’on souhaite épouser et comment mener sa vie.

couple_indien_dans_la_rue

Une tradition écrasante pouvant pousser au crime

La première affaire se révèle être celle d’un couple qui avait décidé de se marier. Chose qui au premier abord semble tout à fait banale. Cependant, dans toute histoire il y a un élément perturbateur, qui dans ce cas est la tradition. Ces deux jeunes gens étaient originaires de la même sous-caste, hors en Inde il est impardonnable de se marier dans la même lignée. Bravant les interdits, nos deux amoureux fuillèrent leur village en 2007 pour se marier librement à Chandigarh. C’était un affront direct pour le conseil du village, autorité qui considère pouvoir faire la loi sur son territoire. En Inde le poids de la tradition et l’honneur des familles sont si forts que les oncles, frères et cousins de la jeune femme kidnappèrent les jeunes époux pour les battre à mort et jeter leurs corps dans la rivière.


Notre deuxième affaire remonte à 6 ans, lorsqu’une actrice avait « osé » dire publiquement que de nos jours les hommes éduqués ne devraient pas attendre de leurs femmes qu’elles soient vierges le jour du mariage. Comme on peut très largement l’imaginer, cette déclaration avait fait scandale. A telle point que 23 plaintes ont été portées contre l’actrice, sous prétexte qu’elle poussait les jeunes gens à la décadence morale.


La roue de la justice tourne en direction de modernisme.

Même si ces deux affaires peuvent sembler radicalement opposées dans les faits, leur point commun reste le poids de la religion et des traditions en Inde. Elles régissent la vie de la population au point parfois de pousser au crime, quand des individus défient ce schéma imposé. Hors la justice a décidé d’aller contre ces traditions en donnant du poids au modernisme. Dans notre premier cas, la cours d’assise a prononcé une sentence exemplaire et sans appel face à ces crimes d’honneur, qui sévissent trop régulièrement à travers le pays. Les 5 accusés ont été condamnés à mort pour le meurtre des deux jeunes mariés.

Pour notre deuxième cas, la cour a tranché en faveur de l’actrice en se basant sur des arguments religieux et constitutionnels ; dans la mythologie hindoue le couple Radha-Krishna « date » sans être marié sans que cela ne choque personne. Dans la constitution, les juges résumèrent le droit à la vie comme le droit de vivre ensemble.


Même si cela révèle une avancé majeure en terme d’évolution des mentalités, cela ne traduit pas l’opinion dominante très conservatrice . Il faudra encore beaucoup de temps et de « combats » pour que les gens puissent choisir leur façon de vivre et la personne avec qui partager leur vie sans risque.

couple_indien


Sources:

aujourdhuilinde.com:

Pour la Cour Suprême indienne, le concubinage n’est pas un délit 24/03/10

Crime d’honneur en Inde : les juges ont décidé de sévir 31/03/10

timesofindia.indiatimes.com

Indian scriptures bar pre-marital sex: former Chief Justice 25/03/10

 

Mise à jour le Mercredi, 31 Mars 2010 22:42